Page 1 de 5

 J'aimerais vraiment rendre témoignage, de ce que le Seigneur Jésus a fait pour moi, pour ma famille, et aussi pour un bon nombre de mes amis. De la grâce aussi qu’il m'a accordée en m'utilisant pour son oeuvre, afin qu'un grand nombre de mes concitoyens viennent à la connaissance de la vérité. Je dois d'abord dire que je suis né d'une famille profondément Catholique Romaine. Je suis le dix-septième enfant d'une famille de dix-huit. J'ai eu de très bons parents mais j'ai perdu ma mère lorsque j'avais à peine 13 ans. Je suis maintenant convaincu que c'est à l'âge où un adolescent a le plus besoin de sa mère. Elle m'a beaucoup manqué. Mon père était cordonnier et, à l'âge de 15 ans, j'ai commencé à travailler avec lui pour apprendre le métier. J'ai assez bien réussi dans mon cours d'apprentissage et j'ai travaillé avec lui jusqu'à ce qu'il prenne sa retraite.

Mon père était un homme sobre et fidèle, On aurait eu raison de le prendre pour modèle car il n'a jamais fumé et n'a pas connu l'effet de l'alcool. Il se levait très tôt et travaillait toute la journée sans arrêt jusqu'au soir. Il allait au lit entre 9 et 10 heures du soir. Pour moi, j'ai commencé jeune à avoir des compagnons, tous plus âgés que moi, et j'ai appris vite les choses qui nous attirent dans le monde. J'avais reçu une éducation religieuse qui nous incitait à accomplir des oeuvres selon leur enseignement ; mais je n'avais aucune capacité pour accomplir de bonnes oeuvres. J'avais une foi absolue en la vierge Marie et j'allais souvent en pèlerinage à Cap-de-la-Madeleine, car ma conscience me reprochait toujours certaines choses qui n'étaient pas bien.

Retourner au début

Communications LFV

Page suivante